Français

 

 

 

 

 

Déclaration de Monseigneur Eduard KOJNOK envoyée en francais en France en 2001 en réponse à la campagne médiatique antireligieuse qui a été, dix ans plus tard, traduite en slovaque.

 

 

 

 

Près de Marie, je prie en ce soir pour tous ceux...

 

qui cherchent - mais qui ne rencontrent que des murs...

qui tendent la main - mais que personne ne saisit...

qui sont aveugles - mais à qui personne ne montre la route...

 

qui crient - mais que personne n'entend...

qui écoutent - mais à qui personne ne parle...

 

qui ont froid - mais à qui personne n'offre un vêtement...

qui ont faim - mais que personne n'invite au festin...

qui ont soif - mais à qui personne ne montre la source...

qui sont étrangers - mais que personne n'accueille...

qui sont captifs - mais que personne ne visite...

qui sont esclaves - mais à qui personne n'offre la libération...

qui ont soif d'Amour - mais que personne ne désaltère...

qui ont de l'Amour à donner - mais de cet Amour, personne n'a soif...

 

qui s'aiment - mais qu'on a séparés...

qui aiment - mais qu'on a baillonnés...

 

En ce soir, je prie encore pour ceux...

dont l'innocence est bafouée...

dont l'honneur est suspecté...

dont la réputation a été ruinée...

dont la fécondité a été assassinée...

 

Seigneur, souviens-toi de nous tous

quand Tu reviendras dans Ton Royaume ...

 

une prière de Mère Myriam